Qu'est-ce que la sociologie de la mémoire ? Retour sur la mémorialisation immédiate des attentats du 13 novembre 2015 à Paris

  • Culture scientifique
  • Recherche
Publié le 19 février 2024 Mis à jour le 11 mars 2024
Date(s)

le 13 mars 2024

15h - 16h30
Lieu(x)

Campus Trotabas

Salle 205

5ème séance du séminaire des études politiques avec Sarah Gensburger (CNRS/Sciences Po Paris)

Sarah Gensburger présentera la sociologie de la mémoire comme démarche de recherche singulière. Elle reviendra notamment sur deux enquêtes conduites à la suite des attentats de 2015 à Paris. Du 27 décembre 2015 au 6 octobre 2016, sur presque un an, la sociologue de la mémoire et habitante du XIe arrondissement, Sarah Gensburger a tenu des chroniques sur les transformations et la vie d’un quartier, son quartier. Documentant chacune de ses réflexions de photographies prises sur le vif, elle étudie la manière dont l'événement est mis en mémoire. Ce travail personnel s'est poursuivi par une recherche collective sur la constitution des mémoriaux éphémères et leur mise en archives. Ces deux recherches ont été restituées respectivement dans Mémoire vive. Chroniques d’un quartier. Bataclan, 2015-2016, Paris, Anamosa, 2017 et, avec Gérôme Truc (dir.), Les Mémoriaux du 13 Novembre, Paris, Editions de l’EHESS, 2020.
Sarah Gensburger est directrice de recherche au CNRS, membre du Centre de Sociologie des Organisations, Sciences Po Paris. Ses ouvrages les plus récents sont Qui pose les questions mémorielles ? CNRS Editions, 2023, avec Jenny Wüstenberg (dir.), Dé-commémoration. Quand le monde déboulonne et change les noms de rues, Paris, Fayard, 2023 et avec Orli Fridman (dir.), The Covid-19 Pandemic and Memory. Remembrance, commemoration, and archiving in crisis, New York, Palgrave, 2024.